La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le bal des libellules

Dans le calme enivrant d’une valse lente,

Radieuses, ensorcelantes,

Les libellules tournent, dansent

Sur le souffle du vent.

 

Un étrange silence

Berce cette dolente farandole.

 

Les libellules, envoûtées par la douce brise

Me convient au rituel serein.

 

Je m’envole sur leurs ailes lumineuses,

Ensorcelée, et virevolte jusqu’à rêverie.

 

Un monde valsant à l’unisson,

Sans peur, sans haine, sans arme,

S’abandonnant à la magique harmonie

Du bal des libellules.

 

Contexte de création

Le bal des libellules se veut un hymne à la paix. Débutée au moment de l'entrée en guerre des États-Unis d'Amérique contre l'Irak, cette oeuvre fléchée illustre la fragilité du monde et toute sa magie aussi. Les " libellules " symbolisent chacune un continent. 

En choisissant un motif identique pour chaque pièce, des têtes de flèche nettes et des flammes, mais en jouant avec des coloris variés et un ourdissage recherché, j'ai voulu indiquer que tous les hommes, malgré leurs différences, sont semblables.

Le mobile ajoute à la symbolique, puisqu'au gré du souffle des visiteurs, les pièces dansent, en une valse lente, toujours renouvelée.

Par centaines, les perles de verre et les pierres semi-précieuses qui ornent ces pièces inspirent la valeur inestimable de l'humain, sa nature précieuse.

   

   



  

Lors des expositions tenues en 2016, j'ai pris conscience de la forte symbolique, dramatiquement toujours actuelle de cette oeuvre. La guerre sévit encore dans diverses contrées. Elle oblige des peuples entiers, hommes, femmes et enfants à tout quitter pour recommencer leur vie dans un autre pays, un autre continent. 

Le bal des libellules, par son lent mouvement, illustre aussi la mouvance des peuples, et appelle à la paix. 

 

Informations techniques

Le bal des libellule, mobile composé de cinq pièces distinctes fléchées, 2003 - 2004

Chaque pièce mesure 18 cm de large par 84 à 94 cm de long

Le mobile mesure 152,5 cm x 152, 5 cm

Motifs : têtes de flèche et flammes

Fibres variées recomposées au rouet : soie, coton, viscose, polyester, acrylique, métal

Par centaines, perles de verre, quartz, améthyste, cornaline, citrine, fluorite, péridot, agate, hématite, onyx, rhodonite, lapis-lazuli

Montage sur tiges de plexiglass, bois et métal

Photographie : Kedl