Le pont d'or

Hommage à Micheline Beauchemin

Dans un kaléidoscope d’improbables couleurs

Se dessine un chemin de moi vers toi.

 

Intangible et pourtant bien réel,

Cette voie s’ouvre sur un horizon baigné de chaleureuse lumière.

 

Tout nous invite

A briser les murs invisibles dressés entre nous

 

Animés d’une sollicitude mutuelle,

Avançons confiants.

 

Un pont d’or nous unit l’un à l’autre.

Contexte de création

Le coucher de soleil qui enflamme le fleuve Saint-Laurent à Notre-Dame du Portage est l’un des plus beau du monde. Ce « pont d’or » qui réunit l’une et l’autre rive m’a inspiré cette œuvre où j’explore à nouveau les rencontres et l’ouverture aux autres, dans un esprit de sollicitude mutuelle. 

Traduire l’ambiance d’un coucher de soleil représentait un défi de taille. Par un heureux concours de circonstances, j’ai eu le privilège de visiter l’atelier de Micheline Beauchemin, à Grondines, et d’y faire l’acquisition de diverses fibres qui correspondaient aux coloris que j’imaginais pour mon projet.

Peintre lissière québécoise, Micheline Beauchemin a aimé le fleuve Saint-Laurent, elle s’en est inspirée et qui l’a défendu. Tout naturellement, « Le pont d’or » qui célèbre le fleuve est aussi un hommage à cette grande artiste. 

Informations techniques

©Catherine Lessard, 2020, Le pont d'or — Hommage à Micheline Beauchemin

Motifs : têtes de flèche centrale, flammes

130 cm x 125 cm 

Fibres variées, recomposées au rouet : laine, laine Mérinos, soie, acrylique, viscose, polyester, polyamide, nylon

Montage sur tige d’aluminium

Photographie : ©Catherine Lessard, 2020