Étapes de réalisation 

Le fléché est un savoir faire traditionnel qui tient du tissage et du tressage. Tout le travail se fait aux doigts, sans aucune aide mécanique.

C'est le changement de fils, à des moments bien ordonnées qui crée les motifs, par exemple, les têtes de flèche, flammes, éclairs et dents de scie. 

Le fléché a ses normes et ses règles bien précises dans l'ordre des coloris, et le choix des fibres.  Connaissant ces règles, mes recherches et ma démarche m'amènent à les redéfinir, à les réinventer, pour créer des oeuvres inédites, audacieuses, contemporaines.

Je vous présente, en quelques images, les grandes étapes de réalisation. 

Les fibres, coloris, textures

Chaque pièce fléchée est composée de fibres et de coloris dans une palette de couleur que je personnalise.

Je personnalise ma palette de couleurs et de textures en mêlant et retordant ensemble différentes qualités et teintes de fibres. 

L'ourdissage

Ensuite, les fibres sont placées dans un ordre bien précis.

Les motifs sont déjà planifiés, les fils comptés et disciplinés.

L'ourdissage, c'est l'amorce du travail proprement dit.

L'ornementation

Avant même de débuter le travail, je dois penser à l'ornementation; perles, ajours, etc. 

Les perles sont enfilées sur les fils de perlage, et j'en ajouterai au fur à mesure que l'ouvrage avance. 

Le travail proprement dit

Fil à fil, avec patience et attention, le fléché se crée sous nos doigts. 

La finition

Après des heures, des semaines, voire des mois de travail, la pièce est terminée. Les franges, tressées, torsadées ou nouées viennent compléter le tout.